S’exprimer sur la psychiatrie et son avenir

psyLes acteurs de la psychiatrie sont unanimes sur la gravité de la situation que nous vivons et sur la nécessité de changements en profondeur de notre système de soins en santé mentale. La tâche est immense, et le contexte socio-économique plutôt défavorable, mais beaucoup de bonnes volontés se manifestent et l’optimisme pousse à croire que c’est le moment d’agir et d’y croire !

Un des obstacles majeurs au progrès est la très grande diversité des problématiques, avec une hétérogénéité des situations rencontrées, des besoins, des modes de pratiques, des connaissances, des aspirations, etc. On pourrait ne voir que les effets délétères de ces disparités, en en faisant des barrières infranchissables. Là aussi, une vision plus positive pourrait conduire à les considérer plutôt comme une chance et des forces en puissance.

Dans la perspective des changements à mettre en oeuvre, les pouvoirs publics ont leurs contraintes et leurs limites, et les acteurs institutionnels et représentatifs également. Il parait  donc nécessaire d’accompagner et de nourrir les réflexions et les projets de transformation par un partage d’idées et d’expériences plus libre, plus individuel et plus spontané. L’intelligence collective est une force potentielle considérable, surtout dans un domaine où, du fait de sa richesse et de sa complexité, aucune vérité simple et absolue ne peut prétendre apporter des solutions en elle-même.

Les outils d’internet apportent des solutions pratiques de partage et de diffusion. Ce blog se veut donc être un espace d’information et d’échanges de points de vue, dédié à l’organisation de la psychiatrie en France. Il est totalement indépendant des institutions et groupes constitués, pour remplir son rôle de générateur d’idées et d’échanges d’expériences, sans risque de liens d’intérêt plus ou moins opaques.

En plus des contenus que je mettrai en ligne à partir d’autres médias, je propose à tous celles et ceux qui le souhaitent de me transmettre leurs contributions, que je mettrai en ligne si elles répondent aux règles suivantes :

  • Un sujet en rapport avec l’organisation de la psychiatrie en France
  • Un-e auteur identifié, avec quelques mots de présentation de sa position (professionnel, usager, etc.)
  • Le respect des principes éthiques, de la législation, de la neutralité commerciale, de la laïcité et d’autrui de manière générale.
  • Une longueur maximale de 15000 caractères (espaces compris) par contribution.

Des espaces de commentaires sont ouverts pour chaque contribution, avec les mêmes règles d’expression dont j’assurerai la modération.

Les contributions peuvent être notamment la description d’expériences innovantes susceptibles d’intéresser le plus grand nombre, ou des prises de position ou des propositions pour faire avancer la réflexion générale.

Bonne lecture, et n’hésitez pas à me transmettre toutes vos réflexions, questions ou contributions, en utilisant le formulaire de Contact.

Antoine Pelissolo

Professeur des Universités – Praticien Hospitalier (HU Henri-Mondor, UPEC)